You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Obtenez-en un à la page d'adhésion sur le site Web de WP Symposium.

Entretien du matériel

Savoir jongler avec ces roues

13 fév , 2015  

Comment mélanger ses roues pour garder une bonne adhérence. Les revêtements ainsi que le temps sont souvent un facteur déterminant quand à l’adhérence du patineur quel qu’il soit.
Les fabricants de roues ont pour cela développé des roues avec une accroche au sol différente. Le plus délicat est de savoir quelles roues monter à quel moment.
Reportez vous à notre article sur : La dureté, l’élasticité et le noyau des roues de roller

Config A -B / Positions courantes des roues, train homogène.
Ensuite il suffit de décliner selon une logique simple.


Prenons un exemple où nous passons d’un train de roues dur type 86A (Dur+) F1/Ex-Firm à un train plus tendre 84A (dur) type F2 /Firm.

Config A

– Roues «dur+» type 86A / F1 / Ex-Firm.

On privilégie le roulage si le revêtement de par son état garantit l’accroche (naturellement accrocheuse, pas humide etc..).

Config A1 – Légèrement plus d’accroche en poussée talon.

Certain l’appelle effet psychologique …

Config A2 – Priorité au roulage, avec plus d’accroche sur le train de roues.

On garde l’accroche des roues plus tendres, mais on bride leur déformation et élasticité  en les encadrant par des roues plus dures.

Configuration dite adaptée au rouleur : « high natural stroke tempo »
En Français dans le texte :  « Rythme de course naturellement élevé ».

Config B-2 – Priorité à l’accroche,

– aussi roulant que A2 pour les «petits pousseurs»
– moins roulant que A2 pour les «gros pousseurs»

On accentue l’accroche au sol en permettant aux roues tendres de plus se déformer lors de la poussée on récupère un peu d’élasticité
donc de l’énergie et on assure le roulage par les roues plus dures.
Cette configuration est souvent adoptée pour des patineurs au rythme de poussée moins soutenue, pour récupérer un peu de tonus.

Config B-1 – On limite « un peu » l’accroche et l’élasticité.

La roue dure en 3 permet de garder encore un peu de roulage en poussée talon, en limitant la déformation des roues qui l’encadrent.

Config B – Roues « plus tendres » type 84A / F2 / Firm.

On privilégie l’accroche si le revêtement de part son état ne garantit pas l’accroche des roues plus fermes (trop lisse, trop chaude, humide ou mouillée).

Vous suivrez le même raisonnement avec tous types de roues.
A vous de savoir laquelle adopter et sous quel angle l’aborder :

« Train de roue roulant (config A) à plus collant (config B) »,
« Train de roue ferme (config A) à plus souple (config B) « ;
« De moins accrocheur (config A) à plus accrocheur (config B) »,
et ce en fonction du temps : « Pluie, sec, chaud ou froid ».

 

Dans tous les cas la déclinaison suivra les schémas présentés ci-dessus.

A vous d’essayer.

 

, , , , , , , , , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *